Solidarité et prière face à la pandémie de coronavirus

En collaboration avec l'UISG (Union Internationale des Supérieures Générales), nous invitons toutes les congrégations religieuses à célébrer une journée de solidarité et de prière à travers le monde le dimanche 22 mars prochain, notamment en communion avec toutes les personnes concernées.

Nous, hommes et femmes religieux du monde entier, nous sentons appelés à répondre à la crise mondiale des coronavirus en solidarité avec les autres, en particulier les plus vulnérables et les plus menacés, en suivant tout d'abord les lignes directrices de la Organisation mondiale de la santé et nos gouvernements respectifs.

Notre réponse s'exprime également par la prière et le témoignage de notre responsabilité de prendre soin les uns des autres, par une solidarité concrète et consciente.

Un souvenir et un merci très spéciaux à ceux qui sont en première ligne pour soigner les malades et ceux qui se consacrent aux projets de recherche pour trouver des remèdes, et à ceux qui travaillent dans les services publics.

Le 22 mars, religieuses et religieux, nous exprimons ensemble notre solidarité et notre communion avec tous les peuples du monde, nos frères et sœurs, notamment par la prière.


Coronavirus : la prière à Marie du pape François

Oh Marie,
tu brilles toujours sur notre chemin
en signe de salut et d'espoir.
Nous te faisons confiance, Reine des malades,
toi qui a gardé une foi ferme
alors que tu as partagé la douleur de Jésus
au pied de la croix.

Toi, salut du peuple romain,
tu sais ce dont nous avons besoin
et nous sommes sûrs que tu exauceras nos demandes,
tout comme tu as fait revenir la joie et la fête
lors des noces de Cana en Galilée,
après un moment d'épreuve.

Aide-nous, Mère de l'Amour Divin,
à nous conformer à la volonté du Père
et à faire ce que Jésus nous dit,
Lui qui a pris sur lui nos souffrances
et a été chargé de nos douleurs
pour nous porter à travers la croix
à la joie de la résurrection. 

Amen.

Sous ta protection, nous nous réfugions,
Sainte mère de Dieu.
Ne méprise pas les demandes
que nous t'adressons dans le besoin.
Au contraire, délivre-nous de tout danger,
Oh glorieuse et bénie Vierge Marie.