Témoignages            Coronavirus 19

Nous publions de courts messages envoyés par certains Supérieurs Généraux

pour partager des informations et rester en communion avec les autres.

Vous pouvez envoyer votre message à segreteria@usgroma.org  pour être publié dans les différentes langues.


Merci d'avoir ouvert un espace de communication pour nous informer et informer sur la situation de nos communautés à travers le monde et pour la solidarité dans la prière et dans le peu que nous pourrions faire.
Dans notre Maison Mère, certains sont en quarantaine forcée et deux positifs hospitalisés. À Nairobi, nous avons deux séminaristes atteints du virus qui sont traités séparément, et tout le séminaire vient de terminer la quarantaine. Dans d'autres parties il y a des signes mais rien de "sérieux" pour le moment.
Fraternellement,

Stefano Camerlengo

Missionnaires Consolata

7/4/2020

Bonne idée d'ouvrir un espace
où les Supérieurs Généraux de nos Congrégations peuvent partager ce que nous vivons en ces semaines de pandémie de COVID-19. Comme vous le savez, notre Ordre (Piaristes) est principalement dédié à l'éducation. La plupart de nos écoles poursuivent leur travail en ligne. Mais ce n'est pas possible partout. Je vois avec joie la créativité qui émerge parmi nous pour continuer à accompagner nos étudiants, les groupes pastoraux, les communautés, etc. Je partage avec vous que nous avons également subi quatre décès dus à cette pandémie, tous les quatre dans une communauté de Barcelone, qui est une maison de repos. Malgré toutes les mesures mises en place, quatre de nos frères aînés nous ont quittés. Nous continuons de prier les uns pour les autres, faisant de notre mieux pour notre mission.

Pedro Aguado

Piaristes

9/4/2020

Comme beaucoup d'entre vous, je suis reconnaissant pour la possibilité qui nous est offerte de partager nos expériences pendant cette pandémie de Covid-19.

Merci au bureau de l'USG d'avoir mis en place ce service !

Comme beaucoup d'entre vous, nous avons été touchés très personnellement par le virus Covid-19. Cinq de nos frères sont décédés, 14 autres ont été infectés, et certains d'entre eux sont dans des conditions graves. Cinq sœurs de nos Congrégations affiliées sont aussi décédées, d'autres sont en train de se rétablir. Trois autres membres laïcs de la Famille rédemptoriste sont décédés. Cette expérience a été particulièrement difficile pour les membres de la communauté, surtout pour les confrères les plus âgés. Nous vivons cette situation en étant solidaires d'un grand nombre de familles et de personnes âgées dans le monde....

Autre

Michael Brehl

Redentoristi

14/04/2020


Jusqu'à Pâques, j'ai vécu la clôture imposée par l'épidémie dans un esprit de Carême, une sorte de traversée du désert, en éprouvant un fort besoin de me dépouiller du superflu et de mendier, d'un cœur humble, Dieu et son aide. Maintenant, c'est comme si c'était le début d'un temps qui reste marqué, certes, par l'attente, la pauvreté, le désir de salut, mais où la couleur que je perçois est plutôt pascale. Le Christ est ressuscité et nous promet l'Esprit Saint. Maintenant, nous savons qui et ce que nous devons attendre: le Paraclet qui donne au monde la vie filiale de Jésus, mort et ressuscité pour nous. C'est comme si la clôture dans le désert devenait alors la clôture au Cénacle. Une clôture plus joyeuse, parce que le Christ est vivant, sa Mère est avec nous, et nous recevons le don d'une unanimité fraternelle de désir et de prière qui est déjà un miracle. Nous savons que notre grande tâche, c'est mendier l'Esprit, le Seigneur qui donne la vie. À Pâques, le Christ ressuscite, mais à la Pentecôte, c'est nous qui ressuscitons en Lui, et une source d'eau vive commence à couler dans le monde, même dans l'état de souffrance dans lequel il est actuellement. Une phrase du Frère Roger de Taizé, dans Dynamique du provisoire, m'accompagne : « Dieu nous prépare une nouvelle Pentecôte qui embrasera tout homme du feu de son amour. À nous d'accourir au-devant de l'événement qui déjouera tous les pronostics humains et rendra vie à nos ossements desséchés. »

Je souhaite à vous tous de Saintes Pâques et une Pentecôte profonde !

Mauro-Giuseppe Lepori

Ordre Cistercien

14/04/2020

À la Maison générale, nous nous portons bien. Nous apprenons à vivre et à réaliser notre mission en mode quarantaine.

Nous avons perdu quatre frères âgés à cause du Covid-19, trois en France, à Saint-Genis-Laval (Lyon), et un aux États-Unis. Certains de nos éducateurs ont été infectés, mais ils s'en sortent. Des parents de nos confrères ou de laïcs maristes ont attrapé le virus, et certains d'entre eux en sont morts.

Étant donné la situation de quarantaine dans presque tous les pays, la plupart de nos écoles assurent l'enseignement en ligne. Des initiatives de soutien surgissent : certaines de nos maisons sont mises à disposition pour accueillir du personnel médical ou des sans-abri ; à plusieurs endroits, des vivres sont distribués dans les zones les plus pauvres ; le « je reste chez moi » est soutenu de différentes manières ; du matériel est offert aux jeunes pour vivre la Semaine Sainte.

Nous essayons de vivre le présent en ayant un regard vers l'avenir, mais sans trop planifier pour le moment. Tout est entre les mains de Dieu.

Ernesto Sánchez B.

Frères Maristes

14/04/2020

La pandémie de coronavirus a fait et continue de faire de très nombreuses victimes dans pratiquement tous les pays du monde. Nous aussi, en tant que Missionnaires comboniens et en tant que Famille combonienne, nous avons été gravement touchés par cette pandémie. Un très grand nombre de nos confrères en Italie et en Espagne et de consœurs en Italie sont décédés, avec ou sans le coronavirus. Avec nos consœurs missionnaires comboniennes, nous avons vécu une grande expérience de fraternité, de proximité à distance, de réconfort réciproque et de solidarité.

En tant que Conseil général, nous avons invité tous les confrères et nous-mêmes à accueillir cette situation avec beaucoup de foi et d'espérance, et à la considérer comme une invitation du Père céleste à nous engager de plus en plus afin de communiquer, par notre propre vie, l'espérance et la confiance en Sa protection. Nous sommes invités à être des missionnaires de sérénité et de santé, avec un élan renouvelé pour la mission qui nous a été confiée.

Cette expérience est dure et difficile. Il est nécessaire d'avoir une foi solide afin d'encourager les frères et les sœurs à cheminer avec foi. Ce n'est pas facile, mais grâce à la force du Christ Ressuscité, nous allons de l'avant en apprenant et en réapprenant des choses.

L'immobilité causée par le coronavirus nous conduit et nous reconduit dans la vie, c'est un défi et un enseignement : la possibilité d'une prière prolongée, de célébrer la présence des membres de nos communautés, de travailler aussi de loin et à distance, la solidarité, la fraternité, etc.

Nous pensons à tous ceux qui souffrent et qui sont encore sous la menace du virus et nous les accompagnons par notre prière. Nous remercions le Seigneur pour ceux qui sont guéris et se sont entièrement remis de cette infection. Nous avons appris beaucoup de la générosité de nombreux médecins, infirmiers, bénévoles qui se sont sacrifiés dans le service, ainsi que de nombreux prêtres, religieux et laïcs.

Tesfaye Tadesse

Missionnaires Comboniens

21/04/2020