Chronique d'une rencontre

07/06/2021

Le 15 Mai 2021, s'est déroulée la rencontre organisée par l'AMCG/Familles Charismatiques en dialogue, en continuation avec le thème de l'année : "Le charisme partagé comme levain et opportunité pour prendre soin de la maison commune", et avec un cadre plus spécifique "Familles charismatiques dans et pour la maison commune". C'est pour la deuxième fois que nous nous sommes rencontrés sur la plate-forme, pour des temps nécessairement courts (trois heures de rencontre), mais avec la même joie et le même enthousiasme qui ont toujours caractérisé nos journées : se retrouver et réfléchir ensemble sur la mission que Dieu confie aux Familles charismatiques dans et pour nos temps.

Comme toujours, nous avons eu la joie d'accueillir les représentants d'organismes de coordination de la vie consacrée : Sr. Franca ZONTA, FMI - UISG; P. Arturo SOSA, SJ - USG; Margherita PALAZZI - I.S. ; Regnum MARIAE - CMIS. Ces présences, toujours fidèles à nos rencontres, outre nous encourager à poursuivre notre expérience en tant qu'association, sont un signe de communion et d'estime réciproque. De ces observateurs privilégiés nous viennent des encouragements et des certitudes pour nous soutenir et grandir ensemble, pour croire que ce que nous faisons a de la valeur si nous sommes capables de le faire ensemble. Sans courir le risque de l'uniformité ou de l'homologation, car la beauté et la contribution que chaque charisme peut apporter prennent encore plus de lumière et plus d'importance précisément dans l'interconnexion avec d'autres charismes.

La rencontre, comme il est désormais d'usage, a été construite avec une réflexion et le partage d'expériences.

La réflexion a été faite par le P. Fabio CIARDI, Omi, dans une interview dans laquelle, à partir de son texte "Partager les dons - Laïcs et consacrés ensemble pour la mission", Editrice Rogate, il nous a offert des considérations et des sollicitations sur la réalité des Familles charismatiques. Le P. Fabio a souligné que chaque charisme doit avoir bien claire sa spécificité, le type de témoignage évangélique particulier qu'il est appelé à donner à l'Eglise, de mémoire vivante du Christ, d'oraison, d'action selon les différentes oeuvres de miséricorde, d'intercession, de catéchèse, d'évangélisation... Il a insisté sur la nécessité d'une vision de l'Eglise dans laquelle le laïc retourne au centre d'une prise de conscience du sacerdoce dont tout laïc est investi, et de la façon dont les laïcs donnent au charisme la possibilité d'être vécu dans un environnement, et dans des modalités que les personnes "consacrées" ne pourraient atteindre et exprimer. D'où l'engagement à créer des lieux et des moments de partage d'expériences entre laïcs et consacrés liés par le même charisme, pour faire émerger la beauté constante et la nouveauté du charisme. P. Fabio a conclu son interview par une invitation à ne pas avoir le regard posé sur soi-même, mais sur la société autour de nous, lue à travers l'optique particulière du charisme qui fait voir des choses que l'on ne voit pas ou ne veut pas voir; une invitation à ouvrir les fenêtres.

Les paroles se traduisent et deviennent crédibles à travers le service concret : c'est ce qui s'est passé avec l'expérience de la Famille Vedruna, de la Famille Lasallienne avec celle de la Charité, et de la Famille Guanellienne.

La rencontre a été suivie sur tous les continents, par des personnes consacrées, des laïcs, des familles... Nombreux sont les commentaires qui sont arrivés. Nous en rapportons quelques-uns:

"La rencontre a été très intéressante, lumineuse, enrichissante, pendant que nous continuons à rêver... Je suis sûre que la semence jetée dans les sillons de nos chemins, sous les rayons de l'Esprit que nous invoquons en cette Pentecôte, portera des fruits abondants."

"Merci de tout coeur pour ce que vous faites pour la communion des charismes en permettant à chacun d'être un don pour l'autre. Non pas parce qu'on prépare tant de choses, mais parce qu'on s'aime, on s'accueille en valorisant les diversités et on donne le peu ou beaucoup qu'on a."

"Ce fut une vision missionnaire de celui qui est engagé dans le monde et qui sait reconnaître les difficultés dans lesquelles vit l'Eglise pour pouvoir accomplir sa tâche salvifique. Être proches entre instituts dans l'action quotidienne, surtout dans les lieux les plus désertiques au niveau de la foi et des ressources, permet de multiplier l'action de l'Esprit et l'efficacité de la mission."

"Mon écho sur la rencontre des familles charismatiques d'aujourd'hui, part de la métaphore du prisme, j'aime bien l'utiliser parce qu'elle est significative. La lumière de l'Esprit se répand en diverses couleurs et chaque couleur est un charisme. Chaque charisme est à lui-même, mais la lumière est unique. Le même charisme qui nous a touchés ne peut pas être enfermé en soi, mais doit s'ouvrir au monde. C'est ici que l'on touche un deuxième point de la rencontre : ouvrir les fenêtres des instituts sur le monde pour pouvoir se rencontrer".

Que nous retenons-nous de cette rencontre ? Un engagement à

  • Vivre ensemble dans la complémentarité, non seulement des vocations au sein de la même famille, mais aussi des charismes des différentes familles.
  • Fuir le risque de l'autoréférentialité : nous sommes ouverts, accueillants et coresponsables "ensemble".
  • Ouvrir de nouveaux horizons, créer de nouveaux espaces d'expériences, favoriser une culture de la rencontre.

Et la conviction que

  • C'est dans la communion, même si cela coûte des efforts, qu'un charisme se révèle authentiquement et mystérieusement fécond.
  • La Famille ne s'invente pas, elle est le fruit d'une formation commune et réciproque, qui doit devenir un projet de vie qui touche tous les membres de la Famille Charismatique.

Nous nous donnons rendez-vous les 13 et 14 novembre 2021 pour approfondir le thème de l'année 2021-2022 : LA FORMATION À LA MISSION PARTAGÉE.

Antonietta MONGIÒ, Comi
Pour le Comité exécutif