Commission du Vatican COVID-19 

Préparer l'avenir 
avec le réalisme que seul l'Évangile peut apporter

Le Pape François a mis en place une COMMISSION COVID-19 pour PRÉPARER L'AVENIR. Elle est dirigée par le cardinal Peter Turkson (préfet), Mgr Bruno-Marie Duffé (secrétaire) et le Rév. P. Augusto Zampini (secrétaire adjoint). Ayant pour but de préparer à l'avenir en encourageant une nouvelle imagination du possible avec le réalisme que seul l'Évangile peut offrir, cette Commission sert de catalyseur : elle incite au dialogue et fournit des compétences et des outils pour rendre possible un changement à long terme. La phase de démarrage comprend la mise en place de cinq groupes de travail interdicastériels. Des centaines d'enquêtes ont été distribuées à nonces, diocèses, religieux et religieuses, afin de comprendre quels sont les besoins locaux de l'Église. Une commission chargée d'étudier les projets a été mise en place avec Caritas. Quatre équipes spéciales, très engagées et multidisciplinaires, ont été créées pour informer les systèmes de l'après-COVID. Leurs membres ont préparé des documents sur des sujets relatifs à la COVID-19 suivant la méthode voir-juger-agir. Quant aux médias, un site web et de nouvelles publications ont été réalisés. Un plan est en place pour la catéchèse du pape François. Les moyens d'aider le gouvernement à rendre le changement et la solidarité possibles ont été aussi pris en considération. Des fonds ont été reçus pour soutenir financièrement les opérations de la Commission. On espère surmonter les dichotomies dans le cadre du développement humain, avec les quatre équipes spéciales qui se sont penchées sur les questions de l'écologie, de la politique/sécurité, de l'économie et de la santé. La COVID-19 est une opportunité de renouer nos relations sur la base du bien commun. Dans cette démarche, des objectifs à court, moyen et long terme sont prévus. L'objectif à court terme est d'orienter la prise de décisions pour soutenir les Églises locales dans leurs besoins spécifiques. La manière d'être Église avec le monde et pour le monde est indiquée. À moyen terme, l'objectif est de créer des programmes qui renouvellent et réalisent l'engagement de l'Église dans le cadre du développement humain intégral. La préparation d'un plan d'engagement de sept ans est encouragée. Laudato si' est appliquée au moment présent. À long terme, l'objectif est de guider le programme stratégique du Dicastère sur plusieurs années. La Commission JPIC de l'USG et de l'UISG est représentée par Sr Sheila Kinsey, FCJM. Pleinement engagée en tant que membre du groupe de travail « écologie intégrale », qui compte 25 membres, elle vit une expérience riche et stimulante.